La Montréalaise XPND Capital, qui finance notamment le service de taxis électriques Téo, a dévoilé ce matin la clôture de son deuxième fonds, qui atteint 75 millions de dollars. C’est tout un exploit pour Alexandre Taillefer, dont le premier fonds, de 17 millions de dollars à peine, comptait très peu d’institutionnels parmi ses investisseurs.

Le nouveau fonds, XPNDCROISSANCE, compte ainsi parmi ses bailleurs de fonds la Caisse de dépôt (15 millions), Investissement Québec (15 millions), le Fonds de solidarité FTQ (10 millions) et Fondaction (5 millions).

Le nouveau fonds de XPND Capital, qui se prononce «Expand Capital», a été mis sur pied pour investir dans l’électrification des transports, mais pourrait aussi investir dans les secteurs du divertissement et des médias.

Du côté de l’électrification du transport, Alexandre Taillefer, associé principal de XPND Capital, m’avait confié récemment lorgner au-delà de l’industrie du taxi. XPND Capital, du reste, finance déjà Autobus Lion, qui fabrique des autobus scolaires électriques.

«On va mettre pas loin de 20 millions dans les infrastructures de recharge [permettant de rechercher les taxis électriques de Téo], mais on compte les amortir en s’en servant pour d’autres activités », m’avait expliqué Alexandre Taillefer. Selon lui, tout véhicule consommant plus de 10 000 ou 15 000 dollars annuellement en énergie fossile pourrait être remplacé par un véhicule électrique de manière rentable.

Alexandre Taillefer pourrait ainsi investir dans des voitures en libre-service et dans services de livraison de colis, qui auraient l’avantage de pouvoir s’appuyer sur un réseau privé de bornes de recharge.

Alors que la faiblesse du dollar canadien augmente le prix d’acquisition des véhicules électriques, la dégringolade du prix du pétrole pourrait nuire au plan d’affaires de XPND Capital.

Interrogé à ce sujet, Alexandre Taillefer reconnait qu’un prix à la pompe trop bas pourrait nuire à son projet. Aussi, il souhaiterait que le gouvernement du Québec légifère pour s’assurer qu’un prix du pétrole déprimé ne retarde pas l’électrification des transports : « Le gouvernement doit réfléchir à instaurer un tarif plancher… Moi, je mettrais un plancher à 1,50 du litre. »

Source : http://www.lesaffaires.com/blogues/julien-brault/xpndcroissance-le-fonds-dalexandre-taillefer-atteint-une-capitalisation-de-75-millions-de-dollars/585733?utm_source=twitter&utm_medium=socialmedia&utm_campaign=JulienB

2 pensées sur “Alexandre Taillefer demande un prix plancher de 1.50$ le litre d’essence”

  1. VOUS N ETES PAS VICTIME D’ACHARNEMENT DES MEDIAS C’EST VOUS QUI VOUS VOUS ACHARNEZ SUR NOUS LE PEUPLE ORDINAIRE QUI DOIT ALLER TRAVAILLER AVEC DE BAS SALAIRES. SI VOUS METTEZ UN PLANCHER DE 1,50 MEME LES AUTOBUS DEVRONT CHARGER UN COUT DE PASSAGE INABORDABLE ET SI ON PARLE D’ALLER TRAVAILLER DANS DES LIEUX UN PEU ELOIGNE NOUS AVONS BESOIN D’UNE VOITURE ET COMME ON GAGNE PEU ON DOIT S’ACHETER UN BAZOU… VIVEZ VOUS AU QUEBEC OU SUR LA PLANETE TAILLEFER DANS MES POCHES… ON VOUS A DONNE LA BOSSE DES MATHEMATIQUES MAIS PAS CELLE DU COEUR ET DE L’EMPATHIE … SEIGNEUR QUE VOUS ME DECEVEZ JE VOUS CROYAIS SENSE ET INTELLIGENT….. MAIS LA CUPIDITE VOUS ETOUFFE

  2. Vous avez les poches pleine c pas tout le monde qui a votre chance le ptit peuple a pas les moyen de se payer des voiture électrique ⚡️ la plus part du monde gratte a chaque semaine pour vivre alors laisser nous donc respirer

Répondre à SYLVIE TREMBLAY Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *